ActualitéAction culturelleCiné-clubs2019-2020Les heures heureuses
.
Tuesday 07 April 2020

Haïdouc / Friche Antre Peaux

19h

Les heures heureuses

Martine Deyres, essai documentaire

ciné-club " Manières de Faire "

Séance reportée ou annulée !! 

Un film de Martine Deyres1 // 77min, France, Suisse, Belgique, sortie 2019, 35 mm et HD, essai documentaire

Image : Jean-Christophe Beauvallet, Jean-Christophe Gaudry, Dino Beruglia, Antoine-Marie Meert | Son : Olivier Hespel, Marianne Roussy, Olivier Schwob | Montage : Philippe Boucq, Catherine Catella, Martine Deyres | Musique originale : Olivier Brisson | Production/diffusion : Les Films du Tambour de Soie, Bande à Part Films, Lux Fugit Films, RTS - Radio Télévision Suisse.

« Entre 1939 et 1945, 45 000 internés sont morts de faim dans les hôpitaux psychiatriques français. Un seul lieu échappe à cette hécatombe : l’asile de St Alban, village isolé de Lozère. Que s’y est-il passé qui a fait exception ? Retraçant sur plusieurs décennies l’histoire de ce haut lieu de la psychiatrie, à partir de précieuses archives filmées et des récits de ceux qui y ont travaillé, Martine Deyres répond à cette question et démontre, ce faisant, comment le courage politique et l’audace poétique qui y ont été mis en pratique ont participé à changer le regard porté par la médecine et la société sur la folie. Se sont croisés dans ce creuset du mouvement dit « psychothérapie institutionnelle », des résistants, des artistes, des médecins et des philosophes – parmi eux Paul Éluard, Tristan Tzara ou encore Georges Canguilhem. Aux côtés des médecins, des infirmiers, des habitants et des malades, tous ont fait partie d’une aventure humaine dont le dévoilement n’est pas un geste de nostalgie, mais bien un appel, nécessaire et urgent, à faire preuve du même courage, des même capacités d’inventions, dans les luttes d’aujourd’hui.»
(Vision du Réel - Céline Guénot). 

--
1. Martine Deyres : Après des études de théâtre, Martine Deyres étudie aux Ateliers Varan à Paris puis fait un master documen - taire de création à Lussas. En 2003, elle réalise Lieu commun puis White Spirit en 2006. Elle s’intéresse ensuite à la psychiatrie et réalise Le Sous-bois des insensés - Une traversée avec Jean Oury en 2015. En 2018, elle réalise Les Heures Heureuses, travail d’archives sur l’hôpital Saint-Alban-sur-Limagnole.

--

Manières de faire est un ciné-club ouvert à tous se plongeant sur des démarches rares, singulières, poétiques, convoquant film, écriture et expérience. L’idée est aussi de pouvoir présenter des films dont l’épaisseur de la tentative l’emporte parfois sur le cinéma qui pourtant les accompagne et leur permet d’advenir formellement. Ceci nous demande un temps d’échange supplémentaire à la projection pour nous plonger sur les contextes précis de l’émergence de ces « expériences cinéma » engageant souvent des temporalités longues dans leurs modes de fabrication pour vraiment saisir leurs enjeux.

Tous les films choisis ont un rapport au soin, au soin et à l’invention des lieux pour certains, pour d’autres à la sauvegarde de ce qui fait lieu collectif déjà : la forêt. L’invitation est celle de porter une attention particulière dans les 6 films qui seront projetés, aux modes de présence, aux gestes, au rythme, à la lumière, aux tonalités des réalités convoquées. À comment le montage tisse-détisse des liens, établit des relations, pose question ou problème. Au traitement sonore. Aux questions irrésolues parce que difficiles pour un film. C’est ainsi une invitation à être attentifs au tissage des relations humains-non-humains-lieux dans ses diverses traductions et pensées cinématographiques, ici des essais documentaires.

Visionner des films rares pour les penser collectivement est une expérience importante nous permettant d’analyser ensemble des démarches, des choix plastiques et des positionnements dont les échos vont questionner les nôtres. Comment ferions-nous à notre tour ?

Les 6 films proposés ici font écho à leur manière, à la question « « Comment filmer l’Histoire ? » posée par un cycle imaginé par Erik Bullot (3), qui propose 3 films qui privilégient les durées longues pour faire place à la difficulté de raconter, filmer, écrire l’Histoire au cinéma. Dans notre cas, il s’agira du présent et de l’avenir des histoires.

Cette année manières de faire propose 6 films, essais documentaires récents.

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web