ActualitéActualité culturelleExpositions2020-2021Partition d'espaces
.
Thursday 05 November 2020
Sunday 08 November 2020

Salon C14 – Paris
Annexe patrimoniale de la mairie du 14e arrondissement de Paris

Hanna Kokolo, "Le Rouge et Noir de Brazzaville", 2018 (détail) / photographie : Sandra Émonet

Partition d'espaces

Invitation de l’Ensa Bourges au salon C14 - Paris

Une exposition de Hanna Kokolo, Lucie Pillon, Manon Vallé sous le commissariat de Lucie Pillon

En raison de la crise sanitaire, le salon est reporté d'un an. La sélection 2020 est reconduite dans son intégralité pour le salon 2021, début octobre

--

L’École nationale supérieure d’art de Bourges, invitée par le salon C14, salon de la céramique contemporaine, a choisi de confier le commissariat d’une exposition inédite à l’artiste Lucie Pillon, diplômée en 2015. Nous lui avons demandé de présenter certaines de ses œuvres, en invitant à son tour d’autres jeunes artistes. La transmission, les voisinages, la circulation et les complicités qui articulent le travail de ces trois artistes, unies dans l’exploration toute personnelle d’un même matériau, reflètent ce que nous souhaitons révéler du travail profond mené au sein de notre école : celui d’un grand atelier des futurs de l’art.


L’École nationale supérieure d’art de Bourges est l’entité qui nous a formées et rassemblées. Aujourd’hui nos univers, nos envies et réalisations plastiques se confrontent, s’opposent et s’associent. Dialogue éphémère, le temps de ce bref échange nous exposons ici nos interrogations sur les notions de traces et d’empreintes, de frontières et d’espaces. En constante recherche de nouvelles formes d’expression, nous pratiquons la céramique. Nos projets témoignent d’un monde en mutation, impacté par les gestes et les convictions de l’être humain. Exploitant les techniques du moulage et du modelage, nous déconstruisons des réalités pour en réinventer d’autres. Nous perturbons nos certitudes pour créer de nouveaux espaces de langage. Le rapport au temps est au cœur de notre travail. Nous aimons nous raconter des histoires, nous saisir de la réalité, nous l’approprier pour mieux la réinventer et la redéfinir.
Hanna Kokolo, Lucie Pillon, Manon Vallé

--

Œuvres présentées :

Manon Vallé
Foyers, 2018, enfumage et émail sur grès, 19 cm³ chaque, installation de dimensions variables. 9 œuvres exposées (12 pièces en tout).
Les Foyers sont le réceptacle possible d'une histoire du mouvement où la notion de territoire se perd et se retrouve différemment. Ils dessinent au sein de la forme générique et interchangeable du cube, les formes grossières mais reconnaissables d'un intérieur : une cuisine, un salon, une chambre à coucher. Email et enfumage viennent donner des couleurs à ces lieux désormais vides, comme si le feu les avait habité de sa longue présence, les marquant comme un absent.
Diplômée de l'Ensa Bourges en 2019, c'est depuis cette ville au cœur de la France que Manon Vallé travaille, déployant et façonnant ses recherches sur l'origine des choses. Son travail porte en lui la violence ordinaire et sourde de nos histoires entrecroisées. Il puise sa source dans les rencontres plus ou moins heureuses qui clairsèment les trajectoires humaines, et s'émerveille toujours que rien ne soit immuable et que tout vienne de plus loin. 

2019 : Diplôme national supérieur d’expression plastique, Ensa Bourges
2017 : Diplôme national d’art, option Art, Ensa Bourges.

Expositions
2019 : Nouvelles curiosités, Médiathèque de Bourges
2019 : Fibres sensibles, Galerie La Ritournelle, Châteauroux
2019 : Prémices, Centre de Céramique Contemporaine de la Borne
2016 : J'ai rêvé le goût de la brique pilée, Galerie La Box, Bourges



Lucie Pillon
Architectures Nomades, 2019, dimensions variables, grès noir, grès roux, grès blanc, terre crue et cuisson four électrique haute température. 9 pièces exposées en terre cuite.
Architectures Nomades est un ensemble modulable composé de pièces en terre cuite et crue. Construit sur une réflexion associée à l’espace, ce projet interroge la notion d’habitat et soulève des questionnements sous-jacents liés à la protection et à l’enfermement.
Les recherches plastiques de Lucie Pillon sont animées par des problématiques liées de près ou de loin aux notions de délimitation, de frontière, de territoire mais aussi à l’« humanimalité », la jonction positive ou négative entre l’humain et l’animal. Travaillant aujourd’hui entre la France et la Belgique, c’est par le biais du déplacement, de la rencontre et de l’échange que son travail se construit.

- 2015 : Diplôme national supérieur d’expression plastique, Ensa Bourges
- 2013 : Diplôme national d’art, option Art, Ensa Bourges.
- 2010 : Classe préparatoire, Ecole d’art du Beauvaisis

Expositions
- 2020 : Nomade, restitution de résidence au Centre Céramique Contemporaine, La Borne
- 2019 : ​ZOO 2,​ Atelier 121, Bourges ; ​Prémices​, Centre de Céramique Contemporaine, La Borne
- 2016 : ​Quatre-Chemins​, Parc Diderot, Pantin



Hanna Kokolo
Le Rouge et Noir de Brazza, 2018, dimensions variables, moulage de grès, jus d'oxyde, émail, gravure. 3 œuvres exposées.
Des archéologues ont découvert qu’il existait des poteries porteuses de son où il était ainsi possible de réécouter des chants, des voix et les ambiances sonores dans lesquelles les potiers et potières travaillaient dans l’Antiquité. Les œuvres qui composent Le Rouge et Noir de Brazza, faites à l’image des poteries traditionnelles africaines, sont associées à des discours radiophoniques diffusés pendant la décolonisation du Congo Brazzaville.
À travers l'auto-fiction, Hanna Kokolo tente de voir l'Histoire afropéenne sous un autre angle. Elle s'accorde le premier rôle dans des évènements marquants de la diaspora africaine, invente des légendes et surtout conte des histoires. La voix guide ses récits et ses pièces sont la preuve que tout ce qui est dit est réel. C'est cette ambivalence qui lui permet d'aborder des sujets gravitant autour du décolonialisme et de l'afroféminisme.

- 2019 : Diplôme national d’art, option Art, Ensa Bourges.

Expositions – Performances
- 2018 - 2020 : L’Eau Argentée, projet collectif de théâtre radiophonique initié par Aurélia Nardini et Raadio Caargo, représentations à Bourges (Emmetrop, Château d’eau - Château d’art) et à Brest (Festival Longueur d’Onde)
- 2018 : Représentation radiophonique de la pièce de théâtre Dé-Dal pour l’événement Chaosphonie au Palais Jacques Cœur de Bourges.

 

 

 

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web