.
Tuesday 11 February 2020
Friday 14 February 2020
Workshop
semaine externe #2
semestre 2
10h le premier jour
atelier photo
16 participants
Yves Trémorin, " La Mère ", 1985
2019-2020

par Yves Trémorin

Florence Chevallier

La photographie aurait un pouvoir analogue à celui des rayons X : elle dévoilerait l'intime des corps, sous l'emprunt de la situation, de la pose, et des accessoires - à la condition bien sûr qu'elle ne soit pas prise "mollement", qu'elle soit déjà portée par une urgence, une tension, une exacerbation une des meilleures manières de se mettre en condition pour que le corps apparaisse dans sa vérité - pour "voir nu", si l'on veut bien entendre par là non pas une quelconque pratique voyeuriste, mais une forme de radicalité photographique que l'on tente précisément d'analyser - reste encore de photographier des corps nus - mais aussi, faut-il ajouter, d'en regarder ou de penser à eux, en nature et en peinture.
Le nu, dans sa forme traditionnelle (en tant que genre), apparaîtrait donc comme un cas particulier, plus ou moins réifié dans une pratique académique, d'une aptitude constante de la photographie, c'est à-dire l'aptitude à "voir nu".

extrait d’un texte de Régis Durand, circa1995 

Après une prise de contact la discussion se poursuivra autour du texte et chaque participant donnera sa perception de celui-ci et les idées qu’il propose d’explorer dans un commentaire constitué d’un ensemble de 5 à 10 photographies qu’il réalisera de la prise de vues aux tirages afin de le présenter lors d’un accrochage le vendredi. Les journées se partageront entre des échanges avec le groupe et des phases de réalisation en atelier.

Né en 1959 à Rennes, Yves Trémorin poursuit des études de Mathématiques à l’université de Rennes. L’ensemble "Cette femme-là", en 1983 pose ses principaux axes de travail : mises en scène dans un dispositif paramétré de manière rigoureuse, utilisation du médium dans sa spécificité propre, travail sur ses proches et son environnement, vision intime et en gros plan, objectivité quasi scientifique. Il est membre fondateur du groupe Noir Limite 1986-1991.
Après des travaux exclusivement en vidéo We Others (1996 -1999), il revient à la photographie en élargissant son champ d’application de l’image numérique à l’image électronique obtenue au microscope tout en multipliant les supports de diffusion pour des images autour de ses thématiques de prédilection. Il développe dans les années 2010 des projets photographiques de grande ampleur en invoquant l’histoire dans le monde contemporain : La Dérivée mexicaine, Les Vikings, Voyage au Centre de l’Amérique. Un nouveau champ est exploré dans EVA son dernier travail exposé au Bourget en mai 2019 qui fait l’objet d’une publication. En 2019 il est invité à exposer à la XIII biennale de la Havane dont le thème est La construction du possible, il y expose une version étendue de la série Soleils Noirs de 2012.

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web