.

Présentation

Cepia (Centre d’étude au partenariat et à l’intervention artistiques)

Centre de Formation des Plasticiens Intervenants

L'objectif de la formation

Cette formation continue vise à apporter à des plasticien.e.s engagé.e.s dans la vie professionnelle une formation complémentaire à leur pratique artistique fondée sur l’acquisition de compétences didactiques, et de capacités réflexives appliquées à leur création contemporaine.

Elle implique une action de transduction, la médiation, une action de traduction. Elle positionne la rencontre entre un.e artiste et des personnes se trouvant dans un cadre spécifique de vie, soit qu’elles soient malades, privées de liberté, unies autour d’une même situation, d’un même questionnement (milieux scolaires et péri-scolaires, services culturels, lieux associatifs, milieux hospitaliers et carcéraux).

La formation 

Volume horaire : 280 heures environ réparties sur 8 semaines de 35 h. Un travail personnel et stage à assurer en dehors de ce temps.

Dates :  de janvier à juillet puis une semaine en septembre.

Elle comprend deux axes principaux :

  • THEORIE : RENCONTRER, IDENTIFIER, S’ORIENTER. Un enseignement théorique et méthodologique de la notion d’intervention et de partenariat, la connaissance des milieux d’intervention et les modalités de mise en œuvre, notamment les aspects juridiques. 
  • PRATIQUE : QUESTIONNER, EXPÉRIMENTER, ANALYSER. Une mise en pratique de l’intervention soumise à des analyses régulières tout au long de l’avancée du stage. L’intervention diffère de la médiation.
  • 2 stages (1 Microprojet / 1 en institution) + travail personnel

Objectifs

Identifier des enjeux de sa pratique artistique personnelle et les transposer à l’échelle d’une classe et sur d’autres territoires
Acquérir des outils de construction, d’analyse et de restitution des différents projets menés

Mise en oeuvre

a) « Transduction » : durant ce séminaire, les artistes-stagiaires travaillent à la transposition des problématiques de leurs recherches artistiques en un projet d’intervention à destination de publics issus de milieux autres que celui de l’art. Sans dénaturer les propos du travail artistique et en cohérence avec les capacités des publics et les projets d’institutions.
Il s’agit donc de conduire de manière équilibrée un transfert de la pratique artistique à une proposition de production artistique collaborative et commune et en partenariat.

b) Atelier « Microprojet » : avant toute implication dans le stage en institution, il est proposé aux artistes-stagiaires d’expérimenter un premier projet d’intervention artistique en partenariat avec des enseignants et des étudiants de l'ESPE, afin de les aider à clarifier les enjeux et les méthodes liés à la notion de transmission (objectif, préparation matérielle de l’intervention, réglage des durées consacrées, ajustement du vocabulaire, capacité à communiquer).
Le microprojet est suivi de temps d’analyse réflexive communs : Ces rendez-vous ponctuels obligatoires en groupe permettent aux artistes-stagiaires : 

de relater le déroulement de leurs interventions et en analyser les enjeux,
de réajuster si nécessaire les projets d’intervention,
d’échanger et réfléchir sur les effets de leurs interventions sur les publics mais également sur leurs recherches artistiques.

c) Intervention artistique - stage en extérieur : Le stage est le moment et le lieu où les artistes-stagiaires éprouvent leurs projets d’intervention en partenariat dans les conditions réelles et habituelles de l’institution d’accueil. Le milieu du stage est choisi par les stagiaires. Ils y établissent des contacts avec lesquels sont identifié les rôles de chacun (collaboration avec un partenaire/accueillant et un référent "institution", le maître de stage).
Le stage doit être d'une durée égale ou supérieure à 15h, en contact avec les partenaires et les publics

L’intervention d'artiste

Que comprendre et percevoir par "intervenir" ? Ce séminaire théorique propose d’interroger le processus en œuvre dans l’action d’intervenir, pour un artiste placé ainsi « en situation » d’échange avec un spectateur, un patient, un détenu, un élève, tous susceptibles de réagir, et ce, dans le croisement et le respect de leurs identités et de leurs temporalités.

Partenariat et interdisciplinarité

Des rencontres avec des responsables d’institutions d’accueil et des «acteurs» culturels permettent d’identifier les divers milieux de l’intervention et d’acquérir une connaissance des projets des établissements, de leurs publics et de leurs fonctionnements et de  dégager avec ces interlocuteurs les objectifs et les modalités du partenariat artistique.

Une présentation des institutions, des populations et des dispositifs d’interventions sur les milieux :

associatif – présentation de partenariats et mise en œuvre de projets
hospitalier général – organisation et dispositif
hospitalier spécialisé – organisation et populations
médico-social – organisation générale, missions, fonctionnement des établissements et populations
judiciaire – organisation générale, présentation par secteurs et populations
scolaire – organisation générale, présentation par degrés, publics scolarisés et dispositifs partenariaux

Modalités de mise en oeuvre

Statut de l’artiste / cadre réglementaire et législatif
Droit à l’image et à la propriété
Conventions / dispositifs publics et financements (DRAC, collectivités territoriales,etc.)

L'équipe permanente

Marie-Juliette Rebillaud : responsable pédagogique. Agrégée en arts plastiques,,École Supérieure du Professorat et de l’Éducation de Bourges-Université d’Orléans.

Sylvie Chany, coordinatrice administrative, Ecole nationale supérieure de Bourges

Les modules sont encadrés par des responsables et/ou des représentants d’institutions et de structures culturelles, par des artistes, par des enseignants d’Université. 

Validation de la formation

Un certificat sera remis au/à la stagiaire qui aura :

- suivi l’ensemble du programme
- élaboré des projets d’interventions artistiques
- réalisé un stage
- rédigé un rapport d’année de formation
- présenté son rapport devant  un jury

Les partenaires

La formation prépare à une bonne connaissance des milieux d’intervention spécifiques grâce au solide réseau de partenaires professionnels de l’école. Elle guide, accompagne, prévient et analyse les moments de mise en pratique du projet du stagiaire. Elle construit avec lui le moment de conclusion et de restitution de son expérience.

 

Contact : Sylvie Chany, coordinatrice des post-diplômes et des formations en partenariat

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

02 48 69 79 91

 

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web