Action CulturelleCiné-clubL'art de la programmation # 1. Carte blanche à Théo Deliyannis
.
mardi 02 novembre 2021

Cinéma du Foyer Saint-François

En présence de Théo Deliyannis

L'accès se fait sur présentation d'un pass sanitaire valide.

19h

L'art de la programmation # 1. Carte blanche à Théo Deliyannis

Sur proposition d'Erik Bullot

Depuis octobre 2021, l’École nationale supérieure d’art de Bourges, en partenariat avec le collectif Antre Peaux, investit le cinéma Foyer de Saint-François à Bourges. La salle de cinéma accueille des conférence, des cours, des séminaires, mais aussi des projections et des séances publiques. Quelle est aujourd’hui la fonction d’un cinéma après la crise sanitaire ? Que montrer, et comment ? La programmation ne constitue-t-elle pas un geste artistique à part entière ?

Pour aborder ces questions, ouvrir un débat et partager des points de vue, l’ENSA Bourges et Antre Peaux proposent, avec la complicité d’Érik Bullot, cinéaste, théoricien et enseignant à l’ENSA, une série de cartes blanches confiées à des programmateurs.
Chacun des invités présente un ensemble de films de son choix en vue d’exposer et d’illustrer sa conception de la programmation. Un débat sera ouvert avec le public à l'issue de la projection.


Déclaration d'intention de Théo Deliyannis :

« Je m'intéresse principalement à ce qu'on appelle le cinéma expérimental, que j'aime voir comme un espace de liberté infini au sein de ce que l'on appelle plus globalement le cinéma. Ce cinéma expérimental ne désigne pas uniquement, pour moi, un type de film, ou bien une culture qui aurait ses propres lieux et festivals. L'expérimental s'incarne au sein de toutes les strates du cinéma : réalisation, diffusion, programmation, conservation, critique, recherche... À partir de là, je cherche à programmer de façon expérimentale, c'est-à-dire à la pratiquer autrement sans jamais faire système, que ce soit dans mes choix de films (questionner les canons y compris au sein du cinéma d'avant-garde, appauvrir la distinction artiste/amateur, varier les corpus, etc.) ou bien dans mes préparations de séances (refus d' une spécialisation menant à une prise en main des diverses étapes permettant la séance : recherche des copies, nettoyage et parfois restauration, projection des films, présentation des films, etc.). »

Biographie :

En 2021, Théo Deliyannis est avant tout administrateur et coordinateur général du Collectif Jeune Cinéma. Il prend soin du catalogue de distribution de cette coopérative historique qui célèbre cette année ses 50 ans d’existence. Il est égalementprogrammateur, membre du comité de sélection du Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris, puis cinéaste.

PROGRAMME
Nada de Maurice Lemaître, 1978, France, 16mm numérisé, noir et blanc, silencieux, 3'


Le Chant des Signes d'Yves-André Delubac, 1972, France, 16mm double bande numérisé,
noir et blanc, sonore, 18'


Nebo nad Hévízom de Davorin Marc, 2020, Slovénie, numérique, noir et blanc, sonore, 3'


Midas de Pierre Bressan, 1976, France, 16mm numérisé, couleur, silencieux, 5'


The breakable spaces in between de Madeleine Gekkiere, 1980, États-Unis, 16mm
numérisé, couleur, silencieux, 11'


La Lumière de Sandrine T., 2013, France, numérique, couleur, sonore, 3'30''


Durée totale : 43 minutes

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web