.
dimanche 08 juillet 2018
dimanche 14 octobre 2018
samedi 07 juillet 2018 à 18:00

Abbaye Saint-André / Centre d'art contemporain / Meymac

De fils ou de fibres

Nombre d’artistes aujourd’hui, se ré-approprient, explorent ou détournent des techniques artisanales longtemps laissées de côté : ainsi du fil, au tissage, en passant par le tricot, le patchwork ou encore la broderie. Le recours au matériau textile dépasse largement le monde du féminin auquel il était traditionnellement associé. Les expérimentations débouchent sur des pratiques artistiques foisonnantes, allant de l’installation protéiforme à l’objet.

L’exposition réunit les travaux d’artistes qui utilisent comme matériau le fil, la corde ou la ficelle et même le fil de fer ou le fil de plastique pourvu que ceux-ci soit façonnés, noués ou tissés, mais aussi la toile, le voile, le feutre... Le tout sur les cinq niveaux de l’abbaye.


Avec : Conceição Abreu, Pilar Albarracín, Elodie Antoine, Leonor Antunes, Brigitte Amarger, Ghada Amer, Muriel Baumgartner, Karina Bisch, Hervé Bohnert, Bianca Bondi, Simon Callery, Benoît Carpentier, Gaëlle Chotard, Céline Cléron, Jean-Alain Corre, Hannah de Corte, Cécile Dachary, Marie Denis, Anita Dube, Sophie Dubosc, Christelle Familiari, Anne Ferrer, Sidival Fila, Meschac Gaba, Jérémy Gobé, Stephan Goldrajch, Heikedine Günther, Mona Hatoum, Suzanne Husky, Benoît Huot, Kun Kang, Kapwani Kiwanga, Rieko Koga, Ingrid Luche, Helen Mirra, Pascal Monteil, Claire Morgan, Lucien Murat, Hajnal Németh, Romina de Novellis, Fritz Panzer, Michelangelo Penso, Lucie Picandet, Sandrine Pincemaille, Tsama do Paço, Hélène de Ridder, Catarina Rosa, Amanda Ross-Ho, Beverly Semmes, Chiharu Shiota, Georges Tony Stoll, Quentin Vaulot et Goliath Dyèvre, Sergio Verastegui, Birgit Werres, Katharina Ziemke.


>> Visite commentée : En juillet et en août, le mercredi à 15h, visite commentée de l’exposition (compris avec le billet d’entrée).

Visuel : Conceiçao Abreu, "Do-redo-undo", 2014, tricot et laine déroulée, 240 x 120 cm. Courtesy de l’artiste et galerie Caroline Pagès, Lisbonne.

Pour en savoir +

Ingrid Luche

Ingrid Luche (1971) a étudié à l’ÉPIAR, Villa Arson à Nice. Vit à Paris.
Elle développe un travail de sculpture et d’installation portant sur la perception de l’espace retouché par la mémoire. Projets et réalisations intègrent des médias diversifiés. Son travail est représenté par Air de Paris à Paris.
http://www.ingridluche.com

 

Expositions récentes :

  • 2015 : Air de Paris, septembre • Beyond Borders, Triennale de Beaufort, Ostende, Belgique, juin.
  • 2014 : Natura Lapsa, Le Confort Moderne, Poitiers, septembre (collective) • The Gold, the Night & the Noon in 25/25/25, Kunststiftung NRW, Von-der-Heydt-Museum, Wuppertal, août • Anomalie temporelle, Amnésie temporaire (12 novembre 2013 - 26 janvier 2014), Gatineau, Québec, avril • Des hommes, des mondes (collective), Collège des Bernardins, Paris, mars (collective).
  • 2013 : Le Tortueux in Le Vent des Forêts (collective), Fresnes-au-Mont, juillet 2013.
  • 2011 : Le Lapin Turquoise, Air de Paris, Paris, décembre 2011 • Ailleurs, Le Rutebeuf, Clichy, novembre • Le Lapin turquoise, La Station, Nice, juin • De la neige en été (collective), Le Confort Moderne, Poitiers et La Carrière de Normandoux, Tercé, juin.

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web