Stéphanie Jamet

Regards sur le sommeil

de Véronique Dalmasso et Stéphanie Jamet-Chavigny

publication

Stéphanie Jamet

Liaisons équivoques

Exposition de Stéphanie Jamet et Philippe Terrier-Hermann

dimanche 22 mai 2016
lundi 04 juillet 2016

Musée des Beaux Arts de Dole

Stéphanie Jamet

Contre-coup

Commissariat Stéphanie Jamet et Philippe Terrier-Hermann

samedi 20 mai 2017
lundi 03 juillet 2017

Musée des Beaux Arts de Dole
85 rue des Arènes
39100 Dole

Stéphanie Jamet

Quand la muse dort, que fait l'artiste ? Quand l'artiste dort, que fait la muse ?

dans le cadre du "Festival de l'histoire de l'art 2018"

dimanche 03 juin 2018
12h30

Aigle noir - Salon Murat

Table ronde

Stéphanie Jamet

Historienne de l’art, Stéphanie Jamet est titulaire d’un doctorat de l’université de la Sorbonne Paris IV. Elle a bénéficié de plusieurs bourses de recherche (Getty Research Institute, Fondation Le Corbusier) et d’une résidence à la Villa Médicis en 2018.   

Ses travaux interrogent l’art de l’assemblage ainsi que la représentation du travail selon une perspective liée à la notion de déproduction. Cette réflexion touche à la fois à l’attention que les artistes portent aux rebus et à leur réemploi, mais aussi aux actions non-productives, en particulier le sommeil et la syncope envisagés en tant qu’états de résistance.

Elle a dirigé et publié plusieurs ouvrages et actes de colloque : Out-and-Out (Ecstasies) d’Istvan Balogh, éditions du Frac Franche-Comté/Les presses du réel (2012), Regards sur le sommeil avec co-écrit avec Véronique Dalmasso dans la collection Via Artis aux éditions Le Manuscrit (2015) et La syncope dans la performance et les arts visuels / Syncope in Performing and Visual Arts, Le Manuscrit (2017) mais aussi Artistes & Entreprises, éditions Janninck/Les presses du réel (2010), L’art de l’assemblage. Relectures, Presses Universitaires de Rennes (2011), Puisqu’on vous dit que c’est possible, D’Ailleurs, ISBA Besançon (2015).

Stéphanie Jamet a également rédigé la chronologie de François Morellet parue aux éditions du Jeu de Paume (2000), reprise et augmentée pour les éditions du Centre Pompidou (2011). Elle a écrit de nombreux textes pour des ouvrages généraux, revues et catalogues d’expositions : Supports/Surfaces, éditions du Jeu de Paume (1998), Christian Jaccard/Correspondances, éditions du Musée d’Orsay (2008), Arman, éditions Flammarion/Skira (2010), Niki de Saint-Phalle, éditions Serpenoise (2010), « L’artiste en bricoleur : Robinson aux Beaux-Arts », Figures de l’artiste, L’Harmattan (2012), « Le Corbusier sous l’angle de la sculpture », Revue de l’Art (n°165, 2009) ou encore « Dogville de Lars von Trier », Pavillon. Une revue de Scénographie / Scénologie, ESAP Monaco (n°1, 2007).

À ces activités de recherche, elle a associé un travail de commissariat d’exposition en collaboration avec des artistes notamment : In Media Res. Information, contre-information à la galerie Art & Essai de Rennes (2003), Puisqu’on vous dit que c’est possible à la Saline royale d’Arc-et-Senans (2015), Liaisons équivoques (2016) et contre coup (2017) au Musée des Beaux-Arts de Dole.

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web