ActualitéActualité des enseignant.e.sAlexandre CastantChronique#9 : " Jeunes artistes en Europe : Les Métamorphoses, Peinturama »
.
mercredi 26 juin 2019

www.dust-distiller.com

Chronique#9 : " Jeunes artistes en Europe : Les Métamorphoses, Peinturama »

La chronique d'Alexandre Castant

Chaque mois, la chronique Arts, photographie, vidéo, son… d’Alexandre Castant. Chronique de juin ? Jeunes artistes en Europe – Les Métamorphoses à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, Peinturama à la Galerie Natalie Seroussi, Paris

Novembre 1983, le magazine Actuel que dirige Jean-François Bizot édite un numéro intitulé 8 magazines européens font un bébé ensemble. Tête en bas, un bébé tire la langue au lecteur et fait la couverture d’un magazine longtemps autoproclamé celui des « Jeunes gens modernes ». Miroir d’une France mitterrandienne où la culture est euphorique, et l’idée d’Europe naissante dans la jeunesse (en 1979, alors que l’Union européenne était constituée de neuf nations, le musicien post-punk Jean-Jacques Burnel avait publié son manifeste Euroman Cometh), ce numéro figure une vitalité, une liberté d’informations et leur partage, un espoir cosmopolite et une invention qui, aujourd’hui, détonnent tristement au regard de la vague eurosceptique qui déferle, froidement, sur le continent. Pourtant, l’Europe était et demeure bel et bien « notre histoire » et, finalement, c’est ce projet que reprend, au vol en quelque sorte, l’exposition Jeunes artistes en Europe – Les Métamorphoses à la Fondation Cartier pour l’art contemporain (en même temps que se déroulent, sans enthousiasme excessif, les élections européennes à 28 membres !). Avec le titre des Métamorphoses qui évoque celui du poème latin d’Ovide (inscrivant dès lors l’exposition dans une perspective historique incontournable), avec des années 1980 qui font encore retour (les artistes de l’exposition étant nés entre 1980 et 1994, la chute du Mur de Berlin apparaît comme une rupture symbolique, initiatrice, fondatrice d’un autre monde), Jeunes artistes en Europe – Les Métamorphoses est notamment innervée par la mémoire, classique et actuelle, d’un territoire en crise mais à la créativité pérenne, stimulante, intacte depuis le temps.

Pour en savoir + 

Alexandre Castant

Docteur en esthétique (Paris I Panthéon-Sorbonne), Alexandre Castant est professeur à l’École nationale supérieure d’art de Bourges où il enseigne l’esthétique et l’histoire des arts contemporains et anime, entre autres, un séminaire sur la création sonore : http://ateliersonoredesthetique.ensa-bourges.fr

Essayiste, il étudie les relations esthétiques et poétiques entre les arts, et, dans cette perspective, a notamment publié :

Esthétique de l’image, fictions d’André Pieyre de Mandiargues, Publications de la Sorbonne, « Esthétique », Paris, 2001 ;
Noire et blanche de Man Ray, Scala, « Œuvre choisie », Paris, 2003 ;
La Photographie dans l’œil des passages, L’Harmattan, « L’Art en bref », Paris, 2004 ;
Planètes sonores, radiophonie, arts, cinéma, Monografik, « Écrits », Blou, 2007 (nouvelle édition augmentée, 2010) ;
ImagoDrome, des images mentales dans l’art contemporain, dir. par, Monografik, « Écrits », Blou, 2010.

Critique d’art sociétaire de l’Association Internationale des Critiques d’Art (AICA), il a participé à de nombreux périodiques, et, a été l’auteur de documentaires radiophoniques de création pour l’INA et France Culture.
www.alexandrecastant.com

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web