ActualitéActualité pédagogiqueChambre d'écoute2020-2021Le Phare des Roches-Douvres (1996)
.
mardi 06 avril 2021

En direct sur meet.google.com/nru-fqoe-fbr
(lien actif à partir de 18h)

18h

Le Phare des Roches-Douvres (1996)

portrait du phare le plus éloigné des côtes en Europe, par Yann Paranthoën

Chambre d'écoute #11

Yann Paranthoën (1935-2005) 
Fils d'un tailleur de pierre breton, ce tailleur de sons a entendu la radio pour la première fois durant l'Occupation : c'était Radio Londres. D'abord radariste dans la marine, puis entré par hasard à la RTF en 1957. On le retrouve au générique de très nombreuses productions de l'ORTF, du CRPLF, puis de France Culture. Il est présent comme opérateur, monteur, puis créateur d'émissions sur les ondes nationales pendant une trentaine d'années, depuis l'Oreille en coin jusqu'aux Papous dans la tête et à ses propres documentaires de création.

J'ai été marin pendant cinq ans avant de rentrer à Radio France. J'ai quitté ma famille, cette maison et l'Ile Grande en 1952, à l'âge de dix-sept ans. J'ai navigué comme radariste sur les bateaux, mais ça n'avait pas grand chose à voir avec la radio. Après, je suis un monté sur Paris comme cela se faisait souvent à l'époque, car il n'y avait pas de travail en Bretagne. Par le plus grand des hasards, j'ai rencontré des gens qui travaillaient à la radio. Tout s'est fait très simplement. J'ai juste passé un test, et j'ai appris le son sur le terrain et dans les studios. Pendant dix ans, j'ai fait du montage : j'ai coupé, j'ai collé de la bande magnétique. J'ai beaucoup écouté et progressivement, j'ai découvert qu'elle avait un langage spécifique… Je me suis donc inventé ce langage. C'est à dire que j'ai trouvé dans les sons un langage pré écrit, non codé : il n'y a pas d'alphabet, pas de notes. La radio, pour moi, c'est une peinture. Oui, la radio est proche de l'art plastique : il y a des couleurs que l'on peut mélanger. 

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web