Galerie La BoxProgrammationProgrammation 2019-2020Emotional Labor – Émotions au travail
.
mercredi 06 novembre 2019
samedi 21 mars 2020
galerie La Box
Marijke De Roover, " Is bio the new avant garde ", 2015. Vidéo

Emotional Labor – Émotions au travail

Programmation curatoriale 2019-2020 de Lucas Morin & Sasha Pevak

Trois temps forts :
> Workshop du 19 au 22 novembre 2019 - Ateliers intensifs destinés aux étudiant.e.s de l’école, menés par les artistes Marijke De Roover et Adrian Mabileau Ebrahimi Tajadod. Pour en savoir + 
> L’exposition Emotional labor – Émotions au travail du 12 décembre 2019 au 25 janvier 2020
> L’exposition To Thomas du 13 février 2020 au 21 mars 2020

----

Le programme curatorial Emotional Labor ou Émotions au travail explore les potentiels politiques de l’amour et des émotions. Puisant dans les expériences subjectives de ses participant.e.s – artistes, curateurs, et étudiant.e.s de l’école –, il privilégie leurs récits personnels d’émotions. Entre l’euphorie amoureuse et le deuil de la perte, les sentiments d’impuissance, la colère et la rage, Emotional Labor se pense au départ comme un geste profondément intime. Souvent mises de côté – considérées trop personnelles ou singulières, trop fortes ou trop désordonnées – les émotions permettent pourtant aux artistes de rendre leur travail partageable et accessible, tout en explorant la complexité des régimes visuels et politiques qui les déterminent. Emotional Labor interroge la façon de mettre les émotions au travail et réfléchit à leur rôle dans les évolutions et révolutions sociales et sociétales, ainsi que sur leur place dans le système de l’art.

Emotional Labor comporte trois temps forts. Le programme démarre en novembre 2019 par des ateliers intensifs destinés aux étudiant.e.s de l’école, menés par les artistes Marijke De Roover et Adrian Mabileau Ebrahimi Tajadod. Ce temps de travail collectif permet aux artistes de mettre en place un processus de collaboration, aboutissant à la création d’une exposition en duo intitulée elle aussi Emotional Labor dans l’espace de La Box de décembre 2019 à janvier 2020. Le troisième moment fort de la résidence est l’exposition collective to Thomas, en février-mars 2020. Elle prend pour point de départ une histoire d'amour mêlant éléments autobiographiques et fictionnels, à travers laquelle les artistes et les commissaires développent des récits d’attachement, de solidarité, mais aussi de dépendance, de colère et de résistance. Sous forme d'adresse, l'exposition déploie des œuvres, des histoires et des interventions tout aussi intimes que politiques. La résidence est rythmée par des rencontres, des projections et des débats, animés par Lucas Morin et Sasha Pevak.

----

LES COMMISSAIRES : LUCAS MORIN & SASHA PEVAK

Lucas Morin (1993, France) est un commissaire d'exposition spécialisé dans les pratiques artistiques contemporaines, vivant et travaillant à Paris. Il a été Responsable des expositions / Curator à Bétonsalon – Centre d'art et de recherche (Paris) de 2016 à 2019. Il met en place des collaborations entre pratiques artistiques et pratiques académiques, avec un intérêt particulier pour l'articulation entre affects, émotions, et récits politiques et historiques. Sa pratique se positionne autour d'enjeux de genre, de race et de classe, dans une perspective post-coloniale, féministe et intersectionnelle. Il a précédemment travaillé au Musée Sursock d'art moderne et contemporain (Beyrouth, Liban). Lucas Morin est diplômé de Sciences Po Paris (Bachelor en Sciences Sociales & Master en Affaires publiques, spé. Culture) et de l'université Paris-Sorbonne (Licence en Philosophie).

Sasha Pevak (1988, Russie) est un chercheur et curator indépendant, il vit et travaille entre Paris et Moscou. Doctorant à l’université Paris 8, il s’intéresse aux rapports entre l’art et le pouvoir et rédige actuellement une thèse intitulée Le Corps de l’artiste comme lieu de résistance dans l’art soviétique et russe après 1974. Diplômé de l’Université d’Etat de Moscou Lomonossov et de l’université Paris-Sorbonne, il a travaillé à Monumenta à Paris (2014) et au frac île-de-france, le plateau (2015). En 2016-2017, il a été membre du Comité de rédaction de la revue Marges. En 2017 il a été co-curator de l’exposition The Opposing Shore à la 7e Biennale internationale d’art contemporain de Moscou. La même année, il a été curator invité en résidence au GENERATOR à Rennes, au CCI Fabrika à Moscou et à Thankyouforcoming/ACROSS à Nice. En 2018, il a présenté le projet to Michael à DOC! (dans le cadre du festival Jerk Off, Paris), ainsi qu’une exposition The Border is a State of Mind à la Galerie Jérôme Poggi et à la FIAC.
Il est actuellement résident du programme INHALab au sein de l’Institut national d’histoire de l’art à Paris.

RadioRadio

Une radio temporaire de création fabriquée par des étudiant(e)s de l’Ensa Bourges
en FM : 105.1 à Bourges
et sur le web

Atelier sonore d’esthétique

Créé en 2005, l’Atelier sonore d’esthétique, est un séminaire de recherche esthétique en création sonore expérimentale — site web

Arts et créations sonores

Post-diplôme en partenariat avec le Conservatoire de musique et de danse de Bourges — d'électroacoustique — site web

dsra
document & art contemporain

3e cycle — avec l'ÉESI Poitiers-Angoulême — site web